Carrière - Infos spécialisées - Ressources humaines et carrière - Carrière

Box RH

Carrière – Promouvoir les collaborateurs/trices de façon ciblée

Dans la langue courante, le terme de «carrière» est généralement assimilé à une amélioration des qualifications ainsi qu’à une progression hiérarchique et sociale. Or, le grade et le revenu ne sont pas les seuls critères en la matière. De façon plus générale, la carrière est associée au parcours personnel et à une évolution permanente au niveau professionnel. Pour accroître les performances des salariés et entretenir leur motivation, il convient d’investir dans leur parcours professionnel, et cela vaut tant pour le salarié que pour l’employeur. Comment peut-on valoriser les collaborateurs/trices ? Qu’est-ce qui caractérise un bon plan de carrière ? Quelles sont les possibilités en matière de formation initiale et continue ? Et quelles sont les perspectives de financement ? Dans cette rubrique, vous trouverez des réponses utiles à ces questions.

Financement formation

Du temps et de l'argent pour la formation et le perfectionnement

Une bonne formation et un perfectionnement du personnel constant servent à l’assurance qualité dans les institutions. De plus, il a été démontré que cela permet de contribuer à la fidélisation du personnel, ce qui est particulièrement important dans les métiers des soins. Les collaborateurs/trices qui suivent un perfectionnement sont plus satisfaits de leur emploi et restent plus longtemps. Des études le montrent.

Les formations reconnues par la Confédération sont en grande partie subventionnées par les pouvoirs publics. Cela n’est en revanche que rarement le cas pour les offres de perfectionnement.

Recommandations

Il vaut la peine de planifier soigneusement la formation et le perfectionnement. Cela comprend l’examen attentif des offres de formation, le contrôle des possibilités de financement et la recherche de solutions individuelles. Souvent, le règlement du personnel de l’entreprise contient des indications sur le financement de formations et de perfectionnements. Il existe de nombreux modèles. Les points qu’il s’agit de régler sont la prise en charge des coûts, la prise en compte comme temps de travail, les engagements professionnels à la fin du perfectionnement et les clauses de remboursement. Idéalement, l’employeur et la collaboratrice consignent la solution financière et organisationnelle dans une convention de perfectionnement.
Il peut également s’avérer efficace et économique d’envisager des solutions globales pour certains thèmes de perfectionnement. Au lieu de laisser les collaborateurs/trices participer à des cours individuels, il peut être intéressant de réaliser le perfectionnement à l’interne, pour certains groupes professionnels, certaines équipes ou pour l’ensemble de l’institution.

Des règlements unifiés et valables à l’échelle de la Suisse pour le financement des formations et des perfectionnements font défaut. Le financement est à la charge des employés eux-mêmes, des employeurs, de l’Etat (avec d’importantes différences d’un canton à l’autre), d’associations professionnelles ou de fondations. Dans certains cantons et secteurs, les conventions collectives de travail règlent le financement de la formation. Ces conventions précisent également le temps devant être mis à disposition pour le perfectionnement, lors d’un engagement.

Si l’employeur ne peut pas soutenir un perfectionnement prévu ou seulement de manière limitée, il est recommandé de s’adresser à l’office cantonal des bourses et aux organisations professionnelles. De plus, il existe, en Suisse, plusieurs fondations susceptibles de financer des formations ou des perfectionnements. Les critères qu’elles appliquent sont aussi variés que les fondations elles-mêmes. Idéalement, les personnes souhaitant suivre un perfectionnement s’adressent à une fondation dans leur domaine de spécialité. Mais, en règle générale, seulement après que l’association ou le canton ait refusé de participer au financement. En effet, les fondations demandent souvent de joindre le refus des organes officiels à la demande de financement.

Informations spécialisées et instruments de travail

Liens

Office cantonaux des bourses

Registre féd. des fondations

Contributions pour cours préparatoires aux examens fédéraux

Plan de carrière

Planifier sa carrière – saisir sa chance

Les perspectives de développement professionnel améliorent la satisfaction au travail, c’est ce que confirment régulièrement des études. Ainsi, un sondage effectué par CURAVIVA Suisse a démontré que le personnel soignant qui envisage de démissionner est nettement moins satisfait de l’offre de formation et des perspectives d’évolution dans l’entreprise que leurs collègues qui souhaitent rester en poste.

Il existe différents types de carrière: dans un domaine spécialisé, dans le management ou dans la formation des adultes. De plus, les perspectives d’évolution professionnelle sont très variées. Ainsi, les adultes peuvent obtenir un diplôme professionnel dans le cadre de la formation professionnelle régulière de base ou via d’autres options attrayantes. Il est utile pour une institution de former les collaborateurs non titulaires de diplômes professionnels car des sondages ont révélé que les collaborateurs/trices qui passent leur certificat de capacité dans le cadre d’une entreprise lui sont ensuite très fidèles. Toutefois, les diplômes et certificats ne sont pas les seuls facteurs influant sur la carrière. Il peut aussi être motivant d’assumer de nouvelles tâches dans l’entreprise.

Planifier son parcours professionnel n’est pas seulement utile en début de carrière, il est aussi recommandé de faire un état des lieux à intervalles réguliers. Dans quelle direction est-ce que je souhaite évoluer ? Telle est la question décisive. Pour les collaborateurs plus âgés, il est en outre conseillé de réfléchir à la dernière étape da sa carrière.

Informations spécialisées et instruments de travail

Liens

Opportunités du nouveau système de formation

Cips Vaud – Centre d’information des professions santé/social

Bureau UND Equilibre entre famille et emploi pour les hommes et les femmes

Obtenir un diplôme par le biais de la validation des acquis

Possibilités financement formation initiale et continue

Informations sur le marché du travail actuelles pour réussir votre choix de métier, votre formation continue et votre recherche d’emploi

Carrières

Auxiliaires de sante CRS

Pour les auxiliaires de soins il existe aujourd’hui différentes voies pour obtenir un titre reconnu au niveau fédéral – en cours d’emploi aussi.

Vous travaillez dans un EMS et aimeriez progresser dans votre profession. Vous avez beaucoup d’expérience et êtes prêt/e à assumer davantage de responsabilités. Vous aimeriez construire sur vos acquis et visez un titre au niveau fédéral. Cette brochure vous donne les informations nécessaires.

Reconnaissance des titres professionnels étrangers

 

Aides-soignantes et aides-soignants CRS

Pour les aides-soignants/tes expérimentés/es, il existe aujourd’hui différentes voies pour obtenir un titre reconnu au niveau fédéral – en cours d’emploi aussi.

Depuis l’introduction de la «nouvelle» Loi sur la formation professionnelle, la réglementation des professions du social et de la santé sont de la compétence de la Confédération. L’ancienne filière d’aide-soignante /aide-soignant CRS a été remplacée par la formation en deux ans d'Aide en soins et accompagnement avec attestation fédérale professionnelle AFP.

Le certificat d’aide-soignante CRS reconnu sur le plan fédéral conserve sa validité, il n’existe en effet aucune raison de déclasser les aides soignantes /ts CRS.

Une comparaison entre les compétences des aides en soins et accompagnement et celles des aides-soignantes/ts CRS selon les directives de formation révèle que les aides en soins et accompagnement disposent de compétences élargies pour ce qui est de l’accompagnement et du soutien des clients dans la vie quotidienne. Dans d’autres domaines d’action, les compétences des deux groupes professionnels sont largement comparables, et l’affectation des des aides-soignantes/ts est analogue à celle des aides en soins et accompagnement AFP.

Sur la base de ce constat, nous recommandons de renoncer à une requalification des aide-soignantes/ts en aides en soins et accompagnement. Toutefois, les personnes qui souhaitent cette requalification peuvent recourir à la validation des acquis de l’expérience.

Pour les aides-soignantes/ts, la voie royale pour une qualification supplémentaire passe par les formations d’assistant/e en soins et santé communautaire (ASSC) ou d’assistant/e socio-éducatif/ve (ASE).

Avec des possibilités de formation raccourcie, ces deux filières offrent une possibilité de raccordement optimale.

Quand on travaille avec ces personnes, il faut oublier la tête et travailler avec le coeur. J’ai très vite compris que ce n’était pas moi qui décidais, mais les personnes dont j’étais responsable.» Après la formation passerelle pour être ASSC, elle a trouvé sa place: «On m’écoute, on m’estime et on me fait confiance. C’est une expérience merveilleuse

Nathalie Lovis, assistante en soins et santé communautaire ASSC 

 

Infirmières-assistantes et infirmiers-assistants CC CRS

Pour les infirmières-assistantes et infirmiers-assistants CC CRS ayant une expérience professionnelle et de vie, il existe différentes possibilités d’obtenir un titre reconnu sur le plan fédéral.

Vous êtes au bénéfice d’une formation d’infirmier/ère assistant/e et souhaiteriez progresser dans votre profession. Vous avez beaucoup d’expérience et assumez des responsabilités dans votre domaine de travail. Vous aimeriez construire sur vos acquis et assurer votre situation professionnelle pour le futur.

J’ai toujours voulu obtenir ce titre. Les soins sont très complexes aujourd’hui, il faut des personnes autonomes, dans les soins de longue durée aussi.

Brigitte Lustenberger, infirmière ES, auparavant infirmièreassistante CC CRS 


Liens

www.validacquis.ch

Si vous vous intéressez à une validation pour Assistant(e) en soins et santé communautaire ASSC ou Assistant(e) socio-éducatif(ve) ASE vous y trouvez tous les informations et adresses nécessaire.

Procédures de validation contact Informations cantonales

Financement formation

Profils professionnels dans les EMS

Formations espaces competences

Formations ceff SANTÉ-SOCIAL

Téléchargements

 

Changement d’orientation: Accès à une profession de soins ou d‘accompagnement

Les EMS offrent une vaste palette de formations dans les soins et l’accompagnement destinées aux adultes, des perspectives professionnelles à long terme ainsi que la possibilité de travailler à temps partiel.

Vous cherchez une nouvelle orientation professionnelle, un travail dans lequel les contacts avec les gens sont au centre? Vous aimeriez savoir comment prendre un nouveau départ?

Accès à une profession de soins ou d‘accompagnement

Pour apprendre à connaître le domaine professionnel qui vous intéresse, nous vous suggérons une journée de stage dans un EMS de votre région.

Adressez une demande écrite ou par téléphone à la direction ou à la personne responsable de la formation. La plupart des institutions ont mis en place un concept de stages, qui fixe les conditions et la durée de ceux-ci. Cela permet de clarifier ainsi les attentes et les représentations de part et d’autre. Si vos aptitudes sont bonnes, il se peut qu’un poste au niveau de l’aide en soins vous soit proposé.

Il est important de discuter avec les responsables des représentations et des conditions, ou encore des possibilités de formation. Clarifiez avec l’institution si une formation d’auxiliaire de santé CRS pourrait être une option pour accéder à un poste.

La filière d’auxiliaire de santé CRS constitue une entrée en matière idéale pour apprendre à connaître le milieu des soins et de l’accompagnement et acquérir les outils pratiques et les bases théoriques nécessaires. La formation comprend environ 120 heures de cours ainsi qu’un stage pratique de 12 jours au moins.

Si vous visez une formation reconnue sur le plan fédéral, il existe plusieurs filières qui peuvent également être suivies en cours d’emploi. Nous vous recommandons de vous informer auprès d’un office d’orientation professionnelle des possibilités existantes.

Le travail est dynamique et je me sens constamment stimulé. Cela me plaît de chercher comment améliorer les soins prodigués à chaque personne âgée. Il faut de la fantaisie et de la réflexion.

Vincent Laubscher, d’abord boulanger-pâtissier-confiseur, aujourd’hui assistant socio-éducatif

Profils professionnels

Formation d'auxiliaire de santé - information de la CRS

Intégrer le degré tertiaire des soins de longue durée
 

 

Changement d'orientation: Accès au niveau de la gestion d’un EMS

D’une manière générale, les cantons ont édicté des directives concernant la formation des personnes exerçant une fonction cadre dans les institutions. Souvent, un diplôme fédéral de directeur/trice d’institution sociale et médico-sociale (examen professionnel supérieur) ou une formation équivalente (p.ex. un MAS en gestion et management dans les organismes sans but locratif) est demandé.

Si vous êtes déjà au bénéfice d’une formation et d’une expérience en management dans une autre branche et que vous souhaitez rejoindre le secteur des homes, la procédure suivante est recommandée:

Clarifiez auprès de l’office cantonal du lieu de travail souhaité les conditions requises pour obtenir un poste de cadre. Au cas où un diplôme fédéral de directrice/teur d’institution ou une formation équivalente est demandé, vous avez la possibilité de faire valoir vos compétences par le biais d’une procédure d’équivalence et d’acquérir les connaissances manquantes en suivant différents modules d’une filière préparatoire à cet ecamen professionnel supérieur..

Important: Les conditions d’accès à l’examen professionnel supérieur sont réglementées par le règlement d’examen 2011 pour directrice/directeur d’institution sociale ou médico-sociale sous chiffre 3.31. Trois années d’expérience professionnelle dans le domaine social, médico-social ou des soins sont exigées, et les connaissances de la branche doivent être attestées par une formation continue ou complémentaire de 20 jours au moins. Plus d'informations

CURAVIVA Suisse vou suggére de suivre cette procédure même si votre canton n’a pas établi de recommandations explicites à ce sujet. Dans tous les cas, il vaut la peine d’avoir de bonnes connaissances de la branche et de se familiariser avec les dispositions légales et les directives du secteur des EMS avant d'accéder à un poste cadre.

Il existe de nombreuses offres de formation complémentaire, notamment au Centre de formation continue de l’Héviva, à la FEGEMS et à l’ANEMPA.

 

Personnes désirant reprendre une activité en EMS

Dans l’EMS, votre expérience de vie sera appréciée. C’est un aspect important pour le travail quotidien avec les personnes âgées, ainsi que pour l’encadrement des apprenants et le travail d’équipe.

Vous avez une formation dans une profession de soins ou d’accompagnement et vous avez quitté votre travail il y a plusieurs années? Vous avez envie de reprendre une activité dans votre profession et de travailler dans les soins et l’accompagnement de personnes âgées? Les EMS disposent d’offres attrayantes pour vous.

La formation continue d’un an pour les personnes désireuses de reprendre un emploi m’a aidée à me remettre à jour. Dans les soins de longue durée, j’apprécie les relations intenses avec les gens, le travail avec les proches et au sein d’un groupe stable. Il s’agit d’une autre dimension dans les rapports entre les gens.

Florence Gerber, infirmière diplômée en réinsertion dans les soins de longue durée 

Intégrer le degré tertiaire des soins de longue durée

Certification professionnelle pour adultes

Vous pouvez choisir entre plusieures voies en fonction de vos souhaits et de votre situation de vie personnelle:

Procedure de Qualification

Les personnes au bénéfice d’une longue expérience professionnelle peuvent passer directement l’examen de fin de formation en se préparant elles-mêmes à l’examen. Ces personnes ont également la possibilité d’acquérir d’éventuelles connaissances manquantes auprès d’une école professionnelle. Les examens théoriques ont lieu chaque année. L’examen pratique est effectué sur le lieu de travail (Art. 32 de l’Ordonnance sur la formation professionnelle OFPr). Informations détaillées

Procedure de la validation des acquis - VAE

Le certificat fédéral de capacité CFC d’ASSC ou d’ASE peut également être obtenu sans examen. Vous disposez d’une vaste expérience, de nombreuses compétences professionnelles et de connaissances approfondies en soins et accompagnement? Constituez un dossier de validation et faites le examiner. Les cantons (offices d’orientation professionnelle) vous proposent leur soutien pour l’établissement d’un dossier de validation. Au besoin, des formations complémentaires sont demandées avant l’attribution définitive du CFC. Les modules manquants peuvent être rattrapés auprès des écoles professionnelles. Informations détaillées

Validation des acquis: contact informations cantonales

Formation professionelle initiale raccourcie (anciennement apprentissage)

Foramtion professionelle initiale ordinaire (anciennement apprentissage)

 

Les opportunités du nouveau système de formation

Un EMS bien dirigé a besoin de professionnels bien formés. Pour une institution, il vaut la peine de favoriser la promotion du personnel à tous les échelons et de permettre aux collaborateurs d’obtenir des titres fédéraux.

Faites bon usage de l’expérience et du potentiel de vos collaborateurs de longue date et encouragez les à poursuivre leur développement professionnel. Chaque institution a intérêt à utiliser ces ressources et proposer à son personnel des possibilités de formation continue. Cette brochure vous donne un aperçu des possibilités existantes. Cette brochure vous donne des informations utiles.