Dossiers thématiques - Infos spécialisées - Dossiers thématiques - Se protéger de la chaleur

Protection en cas de canicule

Les vagues de chaleur mettent en danger la santé des personnes âgées, des personnes nécessitant des soins ou atteintes de maladies chroniques ainsi que des jeunes enfants. Le matériel d’information à disposition des soignants montre quelles sont les mesures à prendre.

Depuis 2005, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) éditent du matériel d’information destiné à sensibiliser les proches, le personnel soignant, le corps médical et les personnes à risque sur les dangers de la chaleur et les précautions à prendre. Car l’été caniculaire de 2003, un des plus chauds de mémoire d’homme, a également fait des victimes en Suisse: 975 décès supplémentaires ont été relevés. Ce sont surtout les personnes âgées qui ont été touchées.

Les EMS instruisent leur personnel en prévision des chaleurs de l’été afin que :

  • les locaux des EMS demeurent aussi frais que possible ;
  • l’activité physique des résidents demeure réduite en cas de grosse chaleur ;
  • les résidents ne séjournent pas à l’extérieur aux heures les plus chaudes de la journée
  • il soit fait porter des habits amples, clairs et légers aux résidents, de préférence en coton ;
  • la température corporelle des résidents soit surveillée régulièrement et, si besoin est, que leurs organismes soient rafraîchis par la prise de douches ou l’application de linges humides ;
  • il soit proposé à boire en quantités suffisantes aux résidents des EMS.

En plus, les directions des EMS doivent veiller à :

  • établir suffisamment à l’avance un programme de surveillance ;
  • identifier les personnes âgées les plus fragiles et déterminer le personnel soignant, dûment formé, qui s’en occupera et en sera responsable ;
  • préciser la procédure à adopter en cas d’urgence ;
  • garantir une prise en charge aussi en période de vacances: des remplaçants doivent être prévus et informés ;
  • ce que le personnel soignant consulte le médecin traitant si la personne est particulièrement exposée afin de pouvoir adapter – si nécessaire – la surveillance et le traitement de la maladie soignée à l’origine.

Le personnel soignant doit veiller à consulter le médecin traitant si la personne est particulièrement exposée afin de pouvoir adapter – si nécessaire – la surveillance et le traitement de la maladie soignée à l’origine.

En cas de canicule, divers médicaments peuvent avoir des effets négatifs: certains favorisent la déshydratation (comme les diurétiques), d’autres influencent la thermorégulation (comme les anticholinergiques, certains neuroleptiques et certains antidépresseurs).

Liens

Informations « Canicule »
www.ofsp.admin.ch