Revue spécialisée Curaviva - Revue spécialisée

Revue spécialisée Curaviva

La revue spécialisée Curaviva offre un aperçu des tendances et des événements actuels en matière de politique de la santé, de politique sociale et de politique de la formation, ainsi que sur les développements dans le domaine de la recherche et les expériences faites en pratique. L’attention est focalisée sur des thèmes relevant des trois domaines spécialisés de l’association faîtière nationale, qui sont la prise en charge institutionnelle d’enfants et adolescents, des personnes en sitaution de handicap et des personnes âgées.

La revue spécialisée est indépendante de la politique de l’association. Elle paraît dix fois par année en allemand et quatre fois en français. La revue spécialisée a obtenu le label de qualité de la presse spécialisée « Q-Publication ».

Toutes les éditions & articles

Les abonné(e)s ont accès à l’ensemble des éditions et peuvent les lire en ligne ou les télécharger. Toutes les lectrices et tous les lecteurs ont accès gratuitement en ligne aux éditions des trois derniers mois.

Toutes les éditions et articles

Abonnement

La revue spécialisée paraît dix fois par année en allemand et quatre fois en français. Les membres de CURAVIVA Suisse bénéficient de prix préférentiels.

Abonnement

Inscriptions Documents électroniques

Ici vous pouvez vous inscrire à la version numérique de la revue spécialisée Curaviva si vous êtes déjà abonné.

Documents électroniques

Édition 2 | 2020 Femmes – Elles règnent en nombre dans les métiers des soins

Les chiffres sont là pour nous rappeler l’importance des femmes dans les métiers des soins: en Suisse, quelque 100'000 personnes travaillent dans les soins de longue durée stationnaires et ambulatoires, dont 90% de femmes*. On pourrait certes souhaiter qu’il y ait davantage d’hommes dans ce domaine, pour un meilleur équilibre des genres. Mais le véritable enjeu n’est sans doute pas là. Il s’agit bien davantage de revaloriser les métiers des soins qui souffrent, comme nombre de métiers féminisés, d’une image peu attractive au sein de l’opinion publique. Ces professions occupent une place peu avantageuse sur le marché du travail et les salaires y sont aujourd’hui encore considérablement plus bas que dans les métiers typiquement masculins. Cela s’explique par le fait que le travail des femmes est toujours moins bien considéré que celui des hommes, explique la sociologue Irene Kriesi. Pourtant, dans le domaine des soins de longue durée la prise en charge globale des personnes âgées exige du personnel soignant une grande variété de savoirs et de compétences multidisciplinaires. Une réalité trop peu connue. Une meilleure mise en visibilité de ces professions, notamment infirmières, et une revalorisation en termes d’image et de conditions de travail, permettrait, d’une part d’attirer la relève, d’autre part de fidéliser et motiver les infirmières, trop nombreuses à quitter leur métier prématurément et trop rares à vouloir y revenir après une pause familiale.

Accès pour les abonné(e)s

Édition en ligne dès septembre 2020

Édition 1 | 2020 La qualité – Définition, évaluation, présentation

Aujourd’hui, la qualité dans le domaine de la santé génère un marché très florissant. C’est surtout un terrain particulièrement complexe à plus d’un titre. Il y a pléthore de normes, de systèmes et de labels. S’y retrouver n’est donc pas tâche facile, même pour les spécialistes de la qualité dans le secteur de la santé.

Par ailleurs, souvent la qualité n’est pas définie, et quand elle l’est, les conceptions diffèrent largement, que ce soit au sein de l’administration ou des organisations, selon le groupe professionnel auquel on s’adresse. 

Du côté des institutions pour personnes ayant besoin de soutien, les critères de qualité à satisfaire sont nombreux, auxquels elles ne peuvent se soustraire si elles veulent obtenir une autorisation d’exploiter, se mesurer à la concurrence, engager du personnel. Ou simplement parce que les autorités cantonales, voire fédérales, l’exigent. Dans ces institutions, la qualité va bien au-delà des paramètres d’entreprise classiques tels que résultat, productivité et efficience, et ne se limite pas à la qualité des seuls soins médicaux. Elles doivent répondre à des critères plus subjectifs et complexes pour mener à bien leur mission première: garantir et améliorer la qualité de vie et l’autonomie de leurs résidentes et résidents. Les cantons de Fribourg, Vaud, Valais et Tessin conduisent des démarches pour évaluer la qualité de la prise en charge centrée sur la personne.

Accès pour les abonné(e)s

Édition en ligne dès juin 2020

 

Édition 4 | 2019 Recherche & pratique – Comment transférer le savoir dans la réalité du terrain

Qualité de vie, alimentation, démence, technologies, fin de vie, pratiques innovantes, personnel, polypathologies… Les sujets les plus divers font l’objet de recherches de plus ou moins grande envergure. Certes les institutions sont régulièrement sollicitées, trop souvent parfois au goût de certains de leurs responsables. Mais la recherche, notamment la recherche appliquée, est indispensable pour améliorer la qualité et l’efficacité des prestations de soins et d’accompagnement. Si les projets de recherche visent en effet à faire évoluer les pratiques et, ce faisant, contribuent à alimenter plus largement les connaissances théoriques sur des thématiques spécifiques, les équipes dans les institutions ne voient pas toujours les bénéfices qu’elles pourront réellement retirer d’un projet de recherche et, le cas échéant, si ces bénéfices seront à la hauteur des efforts qui leur sont demandés. Cela implique une meilleure communication du côté des équipes de recherche et un rôle plus affirmé du terrain dans les projets de recherche.

Accès pour les abonné(e)s

Édition en ligne dès mars 2020

 

Données média de la revue spécialisée Curaviva

Votre plate-forme publicitaire du secteur de la santé et social : une annonce ou un encart dans le magazine vous permettront de toucher les responsables, les membres du personnel d’encadrement ainsi que les collaborateurs des homes, des EMS, des institutions pour enfants/adolescents, des institutions pour personnes handicapées et leurs organes responsables.

La revue spécialisée offre un aperçu des tendances et des événements actuels en matière de politique de la santé, de politique sociale et de politique de la formation, ainsi que sur les développements dans le domaine de la recherche et les expériences faites en pratique.

Le magazine spécialisé est indépendant de la politique de l’association. Il paraît dix fois par année en allemand et quatre fois en français, et a obtenu le label de qualité de la presse spécialisée «Q-Publication».

 

Rédaction

Elisabeth Seifert

Elisabeth Seifert
Rédactrice en chef revue spécialisée Curaviva

031 385 33 70
e.seifert@curaviva.ch

Urs Tremp

Urs Tremp
Rédacteur revue spécialisée Curaviva

031 385 33 71
u.tremp@curaviva.ch

Claudia Weiss

Claudia Weiss
Rédactrice revue spécialisée Curaviva

031 385 33 72
c.weiss@curaviva.ch

Anne-Marie Nicole

Anne-Marie Nicole
Rédactrice romande revue spécialisée Curaviva

079 203 94 39
am.nicole@curaviva.ch