Box RH - CURAVIVA Suisse - Hommes et femmes – Egalité des chances - Infos specialisées - Ressources humaines et carrière - Culture d’entreprise - Egalité des chances
Egalité des chances

Egalité des chances

Hommes et femmes dans les soins de longue durée

La résidente préfère ne pas être soignée par un homme. Le résident a des soucis, mais n’en parle – attitude typiquement masculine! L’aide-soignant originaire d’Europe de l’Est est le seul homme de l’équipe. Les proches mettent en question les compétences médicales de l’infirmière. Des situations de ce genre rappellent régulièrement  que les questions de genre, au sens large, surgissent fréquemment dans le quotidien des soins de longue durée.

Comment réagir intelligemment face aux stéréotypes liés à la représentation des genres? Comment une institution peut-elle répondre adéquatement aux besoins d’équipes et de populations résidentes diversifiées? CURAVIVA Suisse et l’Institut de l’âge de la Haute école spécialisée bernoise ont examiné, dans le cadre du projet „Les hommes dans les soins de longue durée“, les besoins spécifiques liés au genre. Il en résulte des suggestions de solutions tout à fait concrètes, qui se basent sur des expériences faites dans différentes institutions de soins de longue durée en Suisse.

Les questions liées au genre vont bien au-delà des rapports entre les sexes. C’est ce qu’ont montré clairement les interviews avec les résidents, le personnel et les responsables d’institutions réalisées dans le cadre du projet de recherche. A la question concernant les souhaits et les attentes au quotidien ainsi que l’attention portée aux aspects liés au genre, les personnes interviewées abordaient pour la plupart des thèmes allant bien au-delà de la question des genres. Un exemple : un résident est limité dans sa mobilité et n’est plus en mesure de participer à la soirée de jass tant appréciée avec les hommes du quartier – y a-t-il moyen d’organiser la partie de jass dans l’institution ? Ou : un soignant s’entend demander si c’est vraiment à lui de faire le lit, et l’on demande à une soignante si elle est capable de faire une prise de sang. Comment les collaborateurs concernés peuvent-ils réagir de manière professionnelle à de tels préjugés liés au genre ?

L’Institut de l’âge de la Haute école spécialisée bernoise a élaboré un guide sur la base des résultats de recherche. Celui-ci met en évidence six défis principaux liés aux questions de genre et de l’égalité des chances dans les soins de longue durée :

  • Représentations stéréotypées et leur influence sur le quotidien des soins
  • Préoccupations et causes de détresse non exprimées
  • Processus de développement de l’équipe permanent
  • Gestion des besoins hétérogènes des collaborateurs
  • Meilleure intégration des résidents à l’institution
  • Participation à l’environnement socio-culturel externe à l’institution.

Des recommandations de mise en œuvre sont données pour chacun de ces défis.

Zu Desktop-Ansicht wechseln Zu Mobile-Ansicht wechseln