Box RH - CURAVIVA Suisse - Financement - Infos specialisées - Ressources humaines et carrière - Carrière - Financement
Financement

Financement formation

Du temps et de l'argent pour la formation et le perfectionnement

Une bonne formation et un perfectionnement du personnel constant servent à l’assurance qualité dans les institutions. De plus, il a été démontré que cela permet de contribuer à la fidélisation du personnel, ce qui est particulièrement important dans les métiers des soins. Les collaborateurs/trices qui suivent un perfectionnement sont plus satisfaits de leur emploi et restent plus longtemps. Des études le montrent.

Les formations reconnues par la Confédération sont en grande partie subventionnées par les pouvoirs publics. Cela n’est en revanche que rarement le cas pour les offres de perfectionnement.

Recommandations
Il vaut la peine de planifier soigneusement la formation et le perfectionnement. Cela comprend l’examen attentif des offres de formation, le contrôle des possibilités de financement et la recherche de solutions individuelles. Souvent, le règlement du personnel de l’entreprise contient des indications sur le financement de formations et de perfectionnements. Il existe de nombreux modèles. Les points qu’il s’agit de régler sont la prise en charge des coûts, la prise en compte comme temps de travail, les engagements professionnels à la fin du perfectionnement et les clauses de remboursement. Idéalement, l’employeur et la collaboratrice consignent la solution financière et organisationnelle dans une convention de perfectionnement.
Il peut également s’avérer efficace et économique d’envisager des solutions globales pour certains thèmes de perfectionnement. Au lieu de laisser les collaborateurs/trices participer à des cours individuels, il peut être intéressant de réaliser le perfectionnement à l’interne, pour certains groupes professionnels, certaines équipes ou pour l’ensemble de l’institution.

Des règlements unifiés et valables à l’échelle de la Suisse pour le financement des formations et des perfectionnements font défaut. Le financement est à la charge des employés eux-mêmes, des employeurs, de l’Etat (avec d’importantes différences d’un canton à l’autre), d’associations professionnelles ou de fondations. Dans certains cantons et secteurs, les conventions collectives de travail règlent le financement de la formation. Ces conventions précisent également le temps devant être mis à disposition pour le perfectionnement, lors d’un engagement.

Si l’employeur ne peut pas soutenir un perfectionnement prévu ou seulement de manière limitée, il est recommandé de s’adresser à l’office cantonal des bourses et aux organisations professionnelles. De plus, il existe, en Suisse, plusieurs fondations susceptibles de financer des formations ou des perfectionnements. Les critères qu’elles appliquent sont aussi variés que les fondations elles-mêmes. Idéalement, les personnes souhaitant suivre un perfectionnement s’adressent à une fondation dans leur domaine de spécialité. Mais, en règle générale, seulement après que l’association ou le canton ait refusé de participer au financement. En effet, les fondations demandent souvent de joindre le refus des organes officiels à la demande de financement.

Liens

Office cantonaux des bourses

Registre féd. des fondations

Contributions pour cours préparatoires aux examens fédéraux

Zu Desktop-Ansicht wechseln Zu Mobile-Ansicht wechseln