CURAVIVA Suisse - Infos specialisées - Focus - CDPH
CDPH

Convention des nations unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH)

La Convention des nations unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) vise à promouvoir la participation et l’autodétermination des personnes en situation de handicap. La mise en œuvre de la CDPH dans les institutions à caractère social requiert la disponibilité au dialogue et au changement, ainsi que la collaboration permanente de tous les acteurs. Cette tâche exige de la patience et de l’engagement. Les trois associations CURAVIVA Suisse, INSOS Suisse et l’Union suisse pour la pédagogie curative et la sociothérapie anthroposophiques (VAHS) élaborent par conséquent conjointement un plan d’action national pour la mise en œuvre de la Convention des nations unies relative aux droits des personnes handicapées dans les institutions à caractère social.

À travers le groupe de travail créé Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (GTN CDPH), il est prévu, d’une part, de promouvoir ensemble et de manière ciblée la mise en oeuvre de la CDPH dans le cadre institutionnel et, de l’autre, d’élaborer des mesures correspondantes au niveau des associations. Plusieurs projets partiels sont déjà en cours aux plans cantonal et régional.

Exemples de bonnes pratiques – saisie de projets

Dans le cadre du projet «plan d’action national CDPH», CURAVIVA Suisse, INSOS Suisse et VAHS constituent un recueil d’exemples de bonnes pratiques relatifs à la mise en œuvre de la CDPH. Des mesures et des expériences du terrain sont réunies pour les mettre à disposition de tous les membres jusqu’à fin 2018.

Les exemples de bonne pratique peuvent être des projets portant sur des éléments particuliers de la CDPH (p.ex. l’auto-représentation, la participation, l’accessibilité) qui ont déjà été mis en œuvre dans un établissement ou qui sont en cours de réalisation.

Particulièrement intéressant sont des projets et exemples qui ont pour objectifs:

  • de favoriser la participation des personnes en situation de polyhandicap sévère dans les domaines de l’habitat, du travail et des loisirs.
  • de garantir l’auto-représentation ou la codécision dans les structures institutionnelles.
  • de développer des prestations en collaboration avec les personnes en situation de handicap et de permettre la liberté de choix grâce à un large éventail d’offres.

Des exemples de bonnes pratiques peuvent être transmis à: krauss@kek-beratung.ch

Téléchargements
Saisie de votre projet ou exemple de bonne pratique

Merci de remplir de façon exhaustive ce document et de l’envoyer à: krauss@kek-beratung.ch

389 KB
Zu Desktop-Ansicht wechseln Zu Mobile-Ansicht wechseln