Dossiers thématiques - Infos spécialisées - Dossiers thématiques - Le personnel dans les EMS

Le personnel dans les EMS

Le nombre de personnes âgées et très âgées va augmenter de manière significative au cours des années à venir. CURAVIVA Suisse, ce qui engendrera un besoin croissant en prestations de soins et d’accompagnement ainsi qu’un besoin accru de personnel pour fournir ces prestations.

Plusieurs études ont été récemment consacrées au problème de la pénurie de personnel qui se profile dans le domaine de la santé, notamment dans les soins infirmiers.

Société vieillissante

Selon le scénario de population «moyen» de l’Office fédéral de la statistique OFS (scénario de référence), la population des plus de 65 ans augmentera de 89 pourcents entre 2010 et 2060 – et passera de 1.343 millions à 2.543 millinos. Plus précisément, l’augmentation des personnes de 65 à 79 ans sera de 53 pourcents et de 180 pourcents pour les plus de 80 ans. Le nombre des personnes en activité (20 – 64 ans) passera de 4.878 millions à 4.792 millions – donc une légère diminution. Cela signifie que le nombre des malades chroniques augmente et par conséquent les besoins en soins, augmenteront fortement au cours des années à venir.

Chiffres alarmants

Les différents rapports et études analysés partent du principe que les besoins en soins et en accompagnement des personnes très âgées de même que les besoins en places dans les institutions médico-sociales vont augmenter significativement à l’avenir. L’ampleur exacte de ces besoins reste toutefois difficile à pronostiquer. De plus, les différentes études se basent sur des périodes et des chiffres différents. Compte tenu de cette multiplicité quelque peu déroutante de chiffres, un coup d’œil à l’évolution depuis l’année 2000 permet d’y voir plus clair : Entre 2000 et 2008, la population des plus de 80 ans a augmenté de 24.5 pourcents. Au cours de la même période, le nombre de journées de soins dans les EMS n’a augmenté que de 8,9 pourcents. Les personnes âgées ont donc eu besoin de moins de prestations de soins.

Sur la base des statistiques de l’année 2008, le nombre de journées de soins augmente de la manière suivante (en mio.):

2008 2009 2010 2030 2040 2050
31.743 32.348 35.719 42.032 47.73 53.996

L’ampleur des prestations de soins et d’accompagnement offertes à l’avenir dépendra du personnel à disposition pour fournir ces prestations. Les chiffres avancés dans les études examinées sont alarmants : Selon l’Observatoire de la santé, 17'000 nouveaux postes (équivalents temps complet) devraient être créés pour l’ensemble du système de santé (hôpitaux, soins à domicile et EMS) entre 2006 et 2020 et 25'000 personnes supplémentaires engagées en raison du besoin accru en prestations de soins. A cela s’ajoutent 60'000 professionnels de la santé supplémentaires (30 pourcents) qui doivent être remplacés en raison des départs à la retraite – ce point concerne principalement le secteur des soins de longue durée, dans lequel la moyenne d’âge des soignants est élevée. Pour combler ces départs, 1'500 personnes par an devront être formées.

La nécessité de former du personnel supplémentaire résulte prioritairement des départs prématurés. Si 8 % des soignants des EMS abandonnent prématurément leur profession, le nombre de personnes qu’il faudra former passe à 5600 par an – bien davantage que le nombre correspondant à l’évolution démographique et aux départs à la retraite.

Pour le secteur des EMS, on estime qu’il faudra plus de 15'000 employés supplémentaires d’ici 2020 pour les soins et l’accompagnement. L’étude de l’OBSAN « Aging Workforce » prévoit même pour la période 2006 – 2030 une augmentation de quelque 80'000 soignants, resp. 60'000 postes à temps complet pour l’ensemble du système de santé – dont près de 90 pourcents pour les EMS et les soins à domicile (54'000 postes à plein temps).

Engagement de CURAVIVA Suisse

CURAVIVA Suisse met en place toute une série de mesures afin que les institutions des soins de longue durée puissent compter à l’avenir sur un nombre suffisant de collaboratrices et collaborateurs pour soigner et accompagner les personnes âgées. De plus, l’association faitière s’engage sur les thèmes RH et pour l’attractivité des places de travail dans le domaine des soins de longue durée. Elle est aussi très active sur le plan de la politique de formation et fait partie de plusieurs organes décisionnels tels que l’OdAsanté ou SAVOIRSOCIAL. La vaste palette de formations continues de CURAVIVA Suisse s’adresse tant aux professionnels expérimentés qu’à des nouveaux venus ou des personnes en réinsertion.

Box RH

Etudes sur des thèmes RH

Formation professionnelle

Mise en œuvre de l’initiative populaire « Contre l’immigration de masse »

Le 9 février 2014, l’initiative « Contre l’immigration de masse » a été acceptée en votation populaire. Selon le mandat constitutionnel, l’initiative contre l’immigration de masse doit être mise en œuvre d’ici au 8 février 2017. L’objectif de CURAVIVA Suisse est que la Suisse dispose de suffisamment de personnel qualifié formé en Suisse. La branche des EMS a déjà beaucoup entrepris dans ce sens et également obtenu quelques succès. Actuellement, le besoin en personnel ne peut toutefois pas être couvert uniquement par du personnel qualifié suisse. Jusqu’à nouvel avis, les institutions doivent par conséquent pouvoir continuer d’engager autant de personnel étranger qu’aujourd’hui.

Propositions de la Commission des institutions politiques du Conseil national, et nécessité d’agir

Études