Le paysage suisse des homes - Infos spécialisées - Box : entrée et séjour en EMS - Le paysage suisse des homes

Le paysage suisse des homes

Qui vit dans un EMS ?

Les quelque 1570 EMS suisses apportent leur soutien à des personnes ayant besoin de soins et d’accompagnement. Aujourd’hui, près de 155’000 personnes (total annuel) vivent temporairement ou en permanence dans une telle institution, en Suisse. La proportion de femmes est de plus de 69 %. En moyenne, l’entrée dans un home se fait à l’âge de 82 ans, avec toutefois des différences d’un canton à l’autre. L’âge moyen d’entrée dans un home a augmenté au cours de ces dernières années.

Parallèlement à l’entrée toujours plus tardive dans un home, on assiste au développement des prestations ambulatoires et des formes d’habitation, de soins et d’accompagnement alternatives pour les personnes âgées. Ces prestations correspondent au souhait de nombreuses personnes âgées, de pouvoir rester le plus longtemps possible dans leur propre logement, y compris lorsqu’elles ont besoin de soutien ou de soins.

Sources et informations statistiques complémentaires : 

Office fédéral de la statistique (OFS). (2019). Clients et clientes des établissements médico-sociaux (2018).
 

Office fédéral de la statistique (OFS). (2019). Population résidante permanente selon le sexe et la classe d'âges, résultats annuels définitifs, 2014-2018.

Office fédéral de la statistique (OFS). (2019). Statistique des institutions médico-sociales 2018 - Tableaux standard définitifs.

Office fédéral de la statistique (OFS). (2019). Institutions médico-sociales: nombre de clients selon l'âge et le sexe.

Office fédéral de la statistique (OFS). (2019). Atlas statistique de la Suisse. Durée des séjours en établissement médico-social, en 2018.

Les EMS actuels ont de nombreux visages

Les institutions actuelles pour personnes âgées sont des entreprises de services, qui se basent sur les besoins des résidentes et des résidents. Et ces besoins et attentes en matière d’habitation et de vie à un âge élevé évoluent avec le temps. Aujourd’hui, l’autodétermination représente un élément important pour les personnes âgées – y compris lorsqu’elles ont besoin de soutien. De nouvelles prestations et structures sont développées, offrant un accompagnement et des soins qui permettent de maintenir autant que possible l’autonomie et l’autodétermination de la personne. La gamme de prestations est très diversifiée : à côté des soins stationnaires de longue durée, avec des soins 24 heures sur 24, il y a également les soins aigus et de transition, qui peuvent être sollicités temporairement, par exemple après une opération ou un accident. Afin de décharger les proches, il y a des structures de jour ainsi que la possibilité de séjours de vacances ou de week-end avec soins et accompagnement. Par ailleurs, il existe des institutions proposant des appartements pour personnes âgées avec ou sans service (blanchisserie, nettoyage, etc.).

CURAVIVA Suisse se met au service de ses membres et les accompagne dans la diversification de leur offre. Un modèle d’habitat et de soins 2030 a donc été élaboré.


Source :

CURAVIVA Suisse | Modèle d'habitat et de soins 2030

Qui est CURAVIVA Suisse ?

En tant qu’association au service des institutions et des employeurs du secteur, CURAVIVA Suisse défend les intérêts des homes et des institutions sociales destinés aux personnes âgées, aux personnes en situation de handicap ainsi qu’aux enfants et adolescents.

L’association faîtière nationale CURAVIVA Suisse couvre tous les cantons suisses ainsi que la Principauté du Liechtenstein. CURAVIVA Suisse représente 2'700 institutions accueillant quelque 120’000 résidentes et résidents et occupant plus de 130’000 collaboratrices et collaborateurs (y compris les postes à temps partiel).